Qui sommes-nous ? Episode #5 Jérôme Parcq

A travers cette mini série d’articles, nous voulons vous présenter l’ensemble de notre équipe et les compétences de chacun.

Jérôme Parcq, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

J.P.: J’ai une formation d’ingénieur en Agronomie et puis j’ai poursuivi avec un doctorat en Neurosciences. J’ai travaillé les Ces 10 dernières années j’ai travaillé au sein du laboratoire de l’Inserm (U1237), Université de Caen, avec le Professeur Denis Vivien pour développer des solutions thérapeutiques innovantes destinées à détruire les caillots sanguins. Je suis l’inventeur du produit développé par Op2Lysis. Grâce aux formations complémentaires que j’ai reçues à HEC (Challenge +) et à l’INSEAD (Bootcamp Life Sciences), j’ai aujourd’hui une analyse large et multidisciplinaire du programme entrepreneurial qu’est Op2Lysis.

Quelles ont été vos principales contributions dans le domaine des neurosciences ?

J.P. : Durant mon activité de recherche, j’ai développé une expertise autour de la molécule que nous développons aujourd’hui. Mes travaux ont donné lieu à des études cliniques en partenariat avec les unités neurovasculaires en France (Etude Ophélie, coordonnée par l’unité neurovaculaire de Lille). J’ai notamment démontré, que deux formes d’activateur tissulaire du plasminogène (tPA) qui semblaient être identiques avaient en fait des fonctions très différentes dans la neurotransmission glutamatergique. J’ai également mis en lumière le site permettant la potentialisation de cette signalisation par le tPA pour ainsi inventer O2L-001.

Quelle est la force de la technologie développée par Op2Lysis ?

J.P. : La solution proposée par Op2Lysis est basée sur l’observation des mécanismes moléculaires et cellulaires du tPA dans le cerveau. C’est le résultat d’études menées depuis 2001. Cette solution est pleinement adaptée à une administration intracérébrale pour le traitement de l’hémorragie cérébrale aigüe, puisqu’il s’agit d’un agent thrombolytique de nouvelle génération, non neurotoxique.

Quel est votre apport à Op2Lysis ?

J.P. : Je suis co-fondateur d’Op2Lysis, c’est un projet que je porte et que je développe depuis 2010. Ma rencontre avec Christophe en 2014 a accéléré la marche en avant du programme. Je prends en charge les aspects opérationnels de la société.