Bienvenue !

Op2Lysis lauréat i-LAB 2017

Dernières Nouvelles :
Op2Lysis est lauréat i-LAB 2017

 

 

 


Op2Lysis développe le premier traitement médicamenteux des accidents vasculaires cérébraux (AVC) hémorragiques, la forme d’AVC la plus incapacitante qui touche plus d’1,5 millions de personnes à travers le monde chaque année.

Christophe Gaudin et Jérôme Parcq sont les co-fondateurs d’Op2Lysis qui bénéficie ainsi de leurs expériences et compétences complémentaires allant de la recherche fondamentale à l’enregistrement des produits pharmaceutique par les agences de santé.

Op2Lysis a l’ambition de devenir un acteur majeur de la recherche et développement pour la prise en charge des accidents vasculaires cérébraux.

A propos de l’AVC hémorragique

Un besoin médical non satisfait. L’AVC est la première cause de handicap acquis d’origine non-traumatique à l’âge adulte et constitue un fardeau économique élevé. Il y a 15 millions de victimes d’AVC par an dans le monde. L’hémorragie intracérébrale spontanée, ou accident vasculaire cérébral hémorragique (AVC-H), est le deuxième type le plus fréquent, représentant 10 à 15% des AVC. Malgré les séquelles invalidantes graves et l’impact économique élevé, il n’y a actuellement pas de traitement spécifique approuvé pour les formes hémorragiques d’AVC et leur prise en charge médicale aigüe est limitée aux soins intensifs. En l’absence d’alternative thérapeutique, le besoin médical est donc majeur dans cette indication.

Notre proposition. Op2Lysis développe une molécule de la classe des anti-thrombotiques, O2L-001. Sous le contrôle du neurochirurgien, O2L-001 sera injecté au coeur de l’hématome pour le liquéfier rapidement et efficacement et ainsi permettre une évacuation du sang présent dans le cerveau avec des effets secondaires réduits pour permettre un bénéfice thérapeutique élevé.

Positionnement d’O2L-001. Avec une efficacité majeure associée à un profil de sécurité optimisé et une formulation assurant une procédure simplifiée, notre technologie O2L-001 est conçue pour atteindre une position « best-in-class » sur le marché de l’AVC-H.